PARLONS DIASTASE ET LIGNE BLANCHE !

Physiothérapie périnéale
8/13/2019

La diastase, qu'est-ce que c'est?

Plusieurs d'entres vous avez possiblement déjà entendu parler de la diastase abdominale pendant votre grossesse, ou après. Mais qu'est-ce que ça signifie exactement?

La diastase des grands droits, ou diastasis recti, est la séparation des grands droits des abdominaux (la fameux «six pack») secondaire à l’étirement de la ligne blanche durant la grossesse. La ligne blanche, ou linea alba, est le tissu fibreux composé de collagène qui relie les grands droits au centre de l’abdomen, du sternum jusqu’au pubis.

Comment mesurer la diastase abdominale?

Afin de mesurer la présence et la sévérité de la diastase abdominale, il est fréquent d'aller mesurer la taille de la séparation des grands droits des abdominaux pendant et après une grossesse. On notera ainsi le nombre de doigts possibles à insérer entre les grands droits des abdominaux à divers niveaux, soit au dessus du nombril et en dessous du nombril. Cette mesure nous permettra initialement de noter s'il y a présence d'une diastase abdominale et si une réadaptation musculaire s'avère nécessaire.

Et la ligne blanche dans tout ça?

Bien qu'il soit intéressant de prendre en considération la mesure de la séparation ou du «gap» entre les grands droits des abdominaux, il sera également primordial de s'attarder au principe de TENSION de la ligne blanche.

Ce concept peut être un peu abstrait, donc voici un diagramme qui le représente bien. Sur la première image, les muscles grands droits sont représentés en beige. Ceux-ci sont entourés de tissu conjonctif et musculaires. Les 3 lignes beige représentent les 3 couches d’abdominaux en ordre de profondeur : les obliques externes, les obliques internes et le transverse abdominal. Quand les muscles se contractent, ils tirent sur la linea alba pour la mettre en tension (ligne représentée au milieu du diagramme en vague). Celle-ci devient alors plus solide et apte à absorber et à résister à la pression intra-abdominale. Ainsi, plus la linea alba sera tonique, plus elle sera efficace pour contrôler la pression à l'intérieur de l'abdomen.

À la palpation, il est possible de sentir la différence entre une ligne blanche «molle» ou «tonique» sous les doigts et c'est ce qui est représenté dans le diagramme ci-dessous. L'image du dessus représente une linea alba «molle» alors que l'image du dessous représente une linea alba «tonique». Ainsi, pour une même séparation des grands droits abdominaux, on peut vite comprendre que le tonus de la linea alba fera une nette différence dans l'analyse et la mesure de la diastase abdominale.

Ceci nous amène à parler des concepts de «doming» et de «bulging» abdominal. Le «doming» abdominal peut s'observer par un «pic» ou une «pyramide» du milieu de l'abdomen dans divers mouvements. En effet, en réponse à une augmentation trop importante de la pression intra-abdominale, par exemple occasionnée par un redressement assis ou lors du soulèvement d'une charge lourde, la ligne blanche peut s'avérer inefficace pour résister à cette pression. Dans ce cas, un bombement plus ou moins important de la ligne blanche («doming») ou de l’abdomen («bulging») sera alors noté.

Comment observer une amélioration de la diastase abdominale?

Nous pouvons nous fier à ces précédent signes pour objectiver l’évolution de la diastase ; soit la largeur de la séparation de nos grands droits des abdominaux, mais SURTOUT la qualité, l’épaisseur et la capacité de la ligne blanche à résister à l'augmentation de pression intra-abdominale.

Plus la ligne blanche sera tonique, plus la capacité de faire des activités de renforcement sera grande. En construisant la connexion entre le transverse abdominal et le plancher pelvien (ou autrement dit, en travaillant le «core» abdominal), nous viserons à améliorer votre capacité à générer une tension dans la ligne blanche et à réduire la présence de «doming» et de «bulging».

Ces signes peuvent donc être utilisés comme repère ou «feedback» lors de l’exécution d’exercices de renforcement des abdominaux. Visez à rester dans une zone de contrôle lors des exercices. Restez alertes à ces signes et diminuer l’intensité de l’exercice au besoin.

Complexe tout ça, n’est-ce pas ? Ne vous en faites pas. Les physiothérapeutes en rééducation périnéale & pelvienne sont là pour vous aider à modifier et progresser vos exercices ! Prenez rendez-vous en ligne directement afin d'être pris en charge par l'une de nos physiothérapeutes.