LA RÉÉDUCATION PÉRINÉALE & PELVIENNE EN PÉRIODE POSTNATALE

Physiothérapie périnéale
3/12/2020

Quel est le rôle de la physiothérapeute périnéale après l'accouchement?

Bien que la naissance d’un nouveau-né soit un évènement merveilleux, les changements corporels qui surviennent pendant la grossesse et à l’accouchement peuvent occasionner leur lot d’inconforts. Que ce soit à titre préventif ou curatif, la physiothérapie périnéale et pelvienne peut contribuer à faciliter la période postnatale et vous permettre de retourner pleinement et sans crainte à votre vie active.

L'accouchement par voie vaginale

Lors d’un accouchement par voie vaginale, les muscles du plancher pelvien et les structures de soutien du système urinaire sont étirés et parfois même déchirés, empêchant ainsi le périnée de jouer efficacement son rôle. Les nerfs pelviens peuvent eux aussi être étirés et vous pourriez ainsi avoir de la difficulté à contracter vos muscles périnéaux adéquatement ou encore, remarquer une altération de sensibilité de la région vaginale et anale.

L'accouchement par césarienne

Bien qu’un accouchement par césarienne protège le plancher pelvien de ce type de lésion, les femmes ayant subi cette chirurgie peuvent elles aussi voir leur plancher pelvien être affaibli par le poids du bébé faisant pression sur le périnée tout au long de la grossesse. Ce dernier étant affaibli, il n’est pas rare d’observer des fuites urinaires en fin de grossesse et en période post-partum, et ce, quel que soit le type d’accouchement.

De plus, la césarienne impliquera une coupure de la musculature abdominale, ce qui augmente la nécessitée de se faire guider sur la façon adéquate et en temps opportun de recruter cette région musculaire.

Les symptômes dans la région périnéale après l'accouchement

L’affaiblissement musculaire et les lésions du périnée peuvent mener à plusieurs symptômes. Entre autres, nous pouvons noter une difficulté à retenir l'urine, une difficulté à retenir les selles et/ou les gaz, des descentes d’organes (prolapsus), une diminution de la satisfaction sexuelle et des douleurs persistantes. Selon une étude de l’université McGill (Paterson et al., 2009), 50% des femmes expérimenteront une douleur pelvienne d’une durée de plus de trois mois en période postnatale et 10 % connaîtront toujours des douleurs un an plus tard. Il est donc important d’intervenir rapidement afin de prévenir le développement d’une problématique chronique.

Notre rôle en physiothérapie périnéale

En période postnatale, l’évaluation et les traitements en physiothérapie périnéale auront pour objectif de diminuer, voir éliminer les symptômes urinaires et les douleurs vulvo- vaginales, de traiter les cicatrices périnéales et abdominales et de rééduquer la musculature abdominale et pelvienne en vue d’un retour sécuritaire et progressif à l’activité physique.

La physiothérapeute procèdera à une évaluation physique et gynécologique afin d’établir un portrait détaillé de votre condition. Par la suite, il lui sera possible d’établir un plan de traitement adapté à vos objectifs et aux problématiques rencontrées.

Sachez qu’il n’est jamais trop tard pour consulter. Que ce soit pour vous assurer de recruter les bons muscles, connaître l’état de votre périnée, ou encore pour traiter une problématique existante, la physiothérapie périnéale et pelvienne pourra certainement vous être utile et vous permettre de vivre pleinement l’arrivée de votre bébé.